acheter des billets en ligne

Mise à jour de l'infirmerie : Pierre Nguinda & Irvin Cardona

Cet après-midi, le directeur sportif François Vitali a apporté une mise à jour de l'infirmerie. Cela a montré qu'un retour d’Irvin Cardona est bientôt attendu, tandis qu’on doit attendre encore un peu plus pour Pierre Nguinda :

Pierre Nguinda, le défenseur Français de 22 ans, souffert d’une blessure des ligaments croisées au genou droit pendant l’entrainement. Après une opération déjà réalisée avec succès, Nguinda prépare maintenant son retour. Pierre Nguinda sera de nouveau disponible le début du mois février 2019.  

La blessure de l'attaquant Irvin Cardona évolue favorablement. Cardona a connu quelques semaines un problème musculair à la cuisse à l’entrainement, une blessure pour laquelle Cardona a également subi une intervention chirurgicale mineure. Pendant ce temps, Irvin a entamé sa réadaptation, qui se déroule bien. Début octobre on peut s’attendre au retour de Cardona.

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Lourde défaite du Cercle face à Genk (1-5)

La réception de Genk pour le compte de la 14e journée de Jupiler Pro League ne s’est pas bien déroulée pour le Cercle Bruges. Les Vert et Noir étaient menés 0-4 à la pause. Onuachu – deux fois – ainsi que Heynen, Ito et Bongonda ont trouvé le chemin des filets. Hotic a réduit l’écart et sauvé l’honneur après la pause. Les Genkois ont finalement alourdi le score à quelques minutes du terme (1-5).

Genk a rapidement pris les commandes du match. La première opportunité (repoussée) est venue des pieds d’Ito. C’est ensuite Uronen qui est passé tout près du cadre sur une frappe au deuxième poteau. Maehle a également tenté sa chance, trouvant le filet latéral. La pression genkoise a été rapidement récompensée. Sur un centre d’Ito, Onuachu a trompé Didillon et ouvert la marque.

Le Cercle a répliqué via une action construite par Decostere. Le latéral a alerté Ugbo mais la frappe de l’attaquant est passée à côté du premier poteau. Genk a continué de dominer la rencontre. Les Limbourgeois ont rapidement doublé la mise. Un but d’Ito d’abord annulé pour hors-jeu avant l’intervention de la VAR et la validation du 0-2.

Le Cercle a connu une première période difficile. Le milieu de terrain de Genk s’est montré intraitable et a maintenu une pression constante sur celui du Cercle. Suite à quelques tentatives, le ballon est parvenu à Musada. Il n’a toutefois pas réussi à servir Ugbo. La pression genkoise n’a pas diminué. Didillon a dû s’interposer sur un ballon travaillé de Bongonda. Le gardien n’a pas pu en faire de même devant Heynen sur le 0-3. Moins de dix minutes plus tard, le Cercle a définitivement pris l’eau avec le quatrième but genkois signé Onuachu. Les Brugeois ont tenté de réagir avant la pause. D’abord sur un centre de Vanhoutte pour Hoggas, qui n’a pas réussi à cadrer. Ensuite, via un coup franc du Français qui s’est écrasé sur le mur de Genk.

Le Cercle est revenu du vestiaire avec l’intention de renverser la situation. Cela avait bien commencé avec la réduction du score signée Hotic (1-4). Solide, Didillon a repoussé une frappe d’Ito pour maintenir le score en l’état. Corryn a remplacé Vanhoutte à une demi-heure du terme. Musaba a tenté un lob. Trop facile à bloquer pour Vukotic. Malgré les tentatives du Cercle, Genk est finalement parvenu à alourdir davantage le score. Bongonda, esseulé, a fait 1-5.

Clement a effectué deux changements supplémentaires : Somers pour Musaba et Lopes pour Hotic. Didillon a dû encore sauver un ballon chaud à cinq minutes du coup de sifflet final devant Oyen, tout juste entré sur le terrain. Le portier français a, une nouvelle fois, évité le 1-6 sur une frappe de Maelhe. La dernière possibilité était à mettre au compte du Cercle mais Vitinho a vu sa frappe s’écraser sur le cadre et le score rester bloqué à 1-5.


Cercle Brugge: Didillon, Vitinho, Bates, Decostere, Ugbo, Hotic (80’ Lopes), Musaba (77’ Somers), Vanhoutte (57’ Corryn), Hoggas, Marcelin, Kanouté

KRC Genk: Vukovic, Ito, Heynen (76’ Kouassi), Bongonda (80’ Boyen), Hrosovsky, Onuachu (76’ Dessers), Uronen, Munoz, Maehle, Lucumi, Cuesta

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Défaite du Cercle (1-2) face à Mouscron

Le Cercle Brugge a joué ce mercredi soir son match en retard face à l’Excel Mouscron. La rencontre, programmée en octobre, a été reportée suite à un trop grand nombre de joueurs positifs au Covid-19. Le Cercle a pris l’avantage en deuxième mi-temps via un but de Musaba. Une ouverture du score validée par la VAR contrairement au but de Taravel, refusé. Mouscron a finalement renversé la situation avec l’égalisation de Silvestre à la 80e minute de jeu (1-1) puis le but de la victoire de Gnohéré sur un penalty accordé par la VAR pour une faute.

Le début de rencontre était à mettre à l’actif du Cercle Bruges. Après dix minutes, les Vert et Noir ont tenté leur chance pour la première fois de la rencontre mais le centre de Biancone n’a, de justesse, pas atteint Hoggas. Le milieu de terrain est ensuite passé à côté de l’ouverture du score sur un centre de Hotic. Sa frappe est venue s’écraser sur le poteau de Koffi. Sur le rebond, Musaba n’a pas su se montrer concret.

De l’autre côté du terrain, c’est une mauvaise passe en retrait de Kanouté qui a failli coûter cher. Le ballon est, heureusement, passé à côté du but. La tentative de Bakic a, elle, engendré moins de frayeur.

Le Cercle était la meilleure équipe sur le terrain sans pour autant pouvoir facilement franchir le bloc hennuyer. La connexion Biancone-Ugbo a fonctionné avant d’être stoppée par la défense adverse. D’autres opportunités se sont enchaînées sans grand succès avec notamment une frappe non cadrée de Marcelin, un bel appel de Musada qui n’a pas pu être alerté par une passe de Hotic et une tête de Lopes à côté du cadre. Le portier adverse s’est facilement interposé sur une frappe trop molle de Hoggas.

Il a également fallu faire appel à l’équipe médicale. Sur un centre de Biancone, les têtes d’Ugbo et Silvestre se sont entrechoquées. Ils ont tous deux pu retrouver leur place sur le terrain.

Après un retour de la pause sans le moindre changement parmi les 22 acteurs, les visiteurs ont changé leur approche pour un football plus offensif sans pour autant se montrer dangereux. C’est d’ailleurs le Cercle qui s’est octroyé la première belle occasion dix minutes après la mi-temps mais Vitinho n’est pas parvenu, malgré l’ouverture de Lopes, à tromper Koffi. Ugbo n’a, lui, pas pu cadrer sa tête sur un coup franc de Hoggas.

Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir le compteur se débloquer. Hoggas a trouvé Musaba pour ouvrir le score (1-0). Une joie de courte durée vu le drapeau levé par l’arbitre de touche. Il a fallu l’intervention de la VAR pour finalement valider l’ouverture du score. Taravel crut mettre son équipe à l’abri trois minutes plus tard mais la VAR en a décidé autrement, annulant le but du break suite à une position de hors-jeu d’Ugbo à la base de l’action.

La fin de match a été agitée. Didillon s’est d’abord interposé sur une tentative de Da Costa avant de voir la tête d’Agouzoul atterrir à côté de son poteau. Des opportunités qui ont engendré l’égalisation mouscronnoise à la 80e minute. Un but symbolique en ce jour de décès de Maradona: il a été inscrit de la tête par Silvestre. Un Argentin.

La fin de match a été marquée par une nouvelle intervention cruciale de la VAR octroyant un penalty à Mouscron pour une faute de Cirant sur Lopes. Gnohere s’est chargé de la transformation  et offrir à Mouscron sa première victoire de la saison.


Cercle Brugge: Didillon, Vitinho, Taravel, Ugbo, Hotic, Musaba, Hoggas, Marcelin, Biancone, Lopes (88’ Somers), Kanouté (80’ Omolo)

Mouscron: Koffi, Agouzoul, Olinga (76’ Faraj), Onana, Bakic, Ciranni, Da Costa, Bocat, Vieira Almeida (68’ Brym), Silvestre, Gnohere (88’ Hocko)

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Kanouté, Ueda, Omolo en Velkovski vertrokken op interland

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Iké Ugbo scoort 3 thuiswedstrijden op rij

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Essevee klopt Cercle met 2 doelpunten van Bruno (1-3)

Lire plus