acheter des billets en ligne

Lisez ici l'avant-première du premier match de la saison !

Cerle Brugge KSV

Demain est enfin le jour. La saison peut commencer pour les Vert et Noirs. Après la promotion de mars, nous sommes de retour là où nous voulons être, dans la Jupiler Pro League. Le coup d'envoi de la nouvelle saison sera donné à Stayen, où Sint-Truiden attend les hommes de Laurent Guyot.

Dans le cas de Sint-Truiden, c'est un revoir avec l'entraîneur Marc Brys, qui était encore à la tête de Beerschot en mars. Brys a un groupe expérimenté, qui est resté en grande partie le même que la saison dernière. Les assaisonnements Legear et Boli se distinguent particulièrement, mais STVVV peut aussi compter sur l'expérience de De Petter au milieu de terrain.

La sélection pour le jeu se compose des 20 joueurs suivants : : Gardiens de but : Nardi et Van Damme Défenseurs : Nguinda, Taravel, Palun, Etienne, Lambot, Ueda et Omar. Milieu de terrain : Koné, Mercier, Omolo, Hoggas, Lopez, Vitinho et Vanhoutte. Attaquants : Bruno, Tormin, De Belder et Bongiovanni

Jeudi, l'entraîneur Laurent Guyot s'est adressé à la presse et a regardé vers l'avant du match.

"Je suis très motivé pour commencer. Nous sommes maintenant 6 semaines ensemble et pour Cercle, c'est déjà depuis mars dernier qu'il y a eu des matchs compétitifs. J'ai aussi remarqué chez mes joueurs qu'ils sont impatients de repartir. Nous avons déjà joué contre des équipes de première classe, mais les matchs préparatoires ne sont pas comparables aux matchs de ligue.

"Pendant les préparatifs, nous avons pris le temps de faire connaissance. Il y a un nouveau personnel, de nouveaux joueurs et ainsi de suite. Nous avons bien travaillé, nous avons beaucoup de jeunes joueurs avec un énorme potentiel et tout le monde veut commencer le premier match.

Êtes-vous satisfait de votre choix de Cercle ?

"J'étais satisfait après 10 secondes. Je ne sais pas pourquoi ce serait différent après 6 semaines. Je sais ce que j'ai commencé et je suis prêt. Je suis conscient du fait que dans une compétition, vous connaissez les hauteurs et les dépressions. C'est à nous de sortir comme une surprise. Je suis sûr que nous pouvons participer à ce niveau, et nous ferons tout ce que nous pouvons pour le faire correctement, même si nous restons modestes et réalistes.

Tout le monde est prêt pour la course ?

"Non, Cardona et Lusamba ont été blessés et ne seront pas là. De plus, en principe, tout le monde peut être déployé. Ce sont, bien sûr, des joueurs importants, mais le football se gagne avec une équipe. Regardez la Coupe du Monde, Messi et Ronaldo sont sans aucun doute les meilleurs joueurs du monde, mais à la fin, ni l'un ni l'autre n'est champion du monde. J'ai donc toute confiance dans les onze joueurs qui donneront le coup d'envoi demain.

Paul Nardi fait également ses débuts dans la Jupiler Pro League.

Avez-vous suivi cette compétition l'année dernière ?

Oui, absolument. J'adore le football et j'ai vu tous les résumés de tous les matches. Je sais donc qu'il y a beaucoup de qualité dans ces équipes, tant offensives que défensives.

Que savez-vous de Saint Trond?

Que c'est une équipe avec beaucoup de qualité. Je sais qu'ils jouent en première classe depuis 3 ou 4 ans et qu'ils ont un bon ensemble. Surtout dans le changement, ils sont très forts avec de nombreux joueurs rapides.

Leur formateur est Marc Brys, et nous le savons bien sûr grâce à Beerschot. Est-ce que cela joue un rôle ?

Non, pas vraiment. Bien sûr, je m'attends à ce que nous le battions à nouveau, mais ce n'est pas différent des autres matches, je veux gagner tous les matches.

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
"One more time".
Lire plus
Cerle Brugge KSV
Alexandre Boucaut scheidsrechter voor Oostende-Cercle Brugge

 

 

 

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Victoire cruciale dans la course au maintien

Dans ce match capital dans la lutte pour le maintien, le Cercle semblait s’être tiré une balle dans le pied lorsque Hoggas était expulsé après la demi-heure de jeu. Néanmoins, malgré son infériorité numérique, le Cercle a montré une abnégation à toute épreuve et s’est largement imposé 3-0. Avec ce résultat, le Cercle a fait un grand pas vers le maintien dans l’élite.

Les Vert et noir affichaient leurs ambitions offensives dès le coup d’envoi, ce qui se traduisait rapidement par quelques occasions intéressantes. Après seulement deux minutes de jeu, Romo était tout heureux de voir que son dégagement, contré par Ugbo, passe finalement à côté du cadre. Quelques minutes plus tard, le gardien louvaniste était mis à contribution à plusieurs reprises par le Cercle. Ce dernier se montrait nettement plus percutant, mais ne restait pas à l’abri des contre-attaques des visiteurs. En milieu de première période, Henry tentait d’enrouler une frappe, qui échappait de peu au cadre. À la demi-heure de jeu, Hoggas pensait que son intervention sur Assante était passée inaperçue, mais c’était sans compter sur la vigilance du VAR sur son tacle. L’arbitre mettait la main à sa poche réservée au carton rouge. Une décision cruelle pour le milieu de terrain, et un Cercle qui allait devoir jouer à dix pendant une heure dans cette rencontre capitale. Cependant, les Verts et noir continuaient d’aller de l’avant et se voyaient récompensés peu avant la mi-temps. Ugbo était à la réception d’une passe de Deman et parvenait à ouvrir le score.

Si les hommes d’OHL avaient fait preuve de timidité avant la pause, leurs intentions au retour des vestiaires étaient bien différentes. Le tir du nouvel entrant Schrijvers venait s’écraser sur le poteau. C’était encore une fois l’inévitable Ugbo qui permettait au Cercle de respirer un peu mieux. La tentative de Velkovski était mal renvoyée et l’attaquant du Cercle était plus rapide que tout le monde pour reprendre le ballon, et porter la marque à 2-0. La pression des Louvanistes s’intensifiait encore davantage dans une tentative d’acculer le Cercle. Cependant, la défense tenait bon, et sur l’un des rares corners obtenus par les locaux, le capitaine, Taravel, reprenait le ballon de la tête pour porter le score à 3-0 et sceller pratiquement le sort de cette rencontre, contre le cours du jeu. Le Cercle parvenait à défendre son avantage bec et ongles, et lorsque Henry avait l’occasion de sauver l’honneur dans les derniers instants du match, le gardien, Didillon, répondait présent avec une magnifique intervention.

Cercle Bruges : Didillon, Decostere (88' Vitinho), Bates, Taravel (92' Cassaert), Pavlovic, Velkovski, Vanhoutte, Hoggas, Van Der Bruggen (88' Corryn), Deman (88' Hotic) et Ugbo (8' Denkey).

Oud-Heverlee Louvain : Romo (46' Thamsatchanan), Jemelka (67' Tshimanga), Ngawa, Hubert (79' Eppiah), De Norre, Vlietinck (67' Vlietinck), Tamari, Asante (46' Writers), Sowah, Mercier et Henry.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Un Cercle courageux remporte les trois points contre Beerschot

Après une rencontre âprement disputée, le Cercle s’est adjugé les trois points à domicile contre Beerschot. Après avoir inscrit deux buts dans la première demi-heure, le Cercle s’est compliqué la tâche en étant réduit à dix peu de temps après avoir mené 2-0. Beerschot marquait rapidement après la pause et la mission des Vert et noir pour conserver le score devenait encore plus difficile. Néanmoins, les hommes de Vanderhaeghe tenaient bon et parvenaient à s’offrir une victoire capitale dans la lutte pour le maintien.

Velkoski détournait un corner de Beerschot sur son propre montant, causant une frayeur au Cercle, tout heureux que le score ne bouge pas. Cependant, les Vert et noir prenaient rapidement l’initiative et se procuraient leur première occasion après un superbe long ballon de Lopes. Velkovski reprenait bien le ballon, mais ne parvenait pas à cadrer. Juste après le quart d’heure de jeu, la faille était trouvée par l’équipe hôte sur corner, Bates parvenant à remettre le ballon de la tête à Biancone, bien placé pour ouvrir le score. Puis après une faute sur Pavlovic dans la surface, l’arbitre désignait le point de penalty. Le meilleur buteur de l’équipe, Ike Ugbo, transformait le penalty avec sang-froid et creusait l’écart. Quelques minutes plus tard, l’arbitre assistant vidéo demandait à l’arbitre central de visionner une faute commise par Velkovski. L’ailier bulgare recevait un carton rouge direct, signifiant que le Cercle allait jouer à dix pendant presque une heure. Les visiteurs, jusqu’alors peu en vue, se portaient immédiatement aux avant-postes et étaient presque récompensés, Dom voyant sa tête heurter le montant. Les Verts et noir rentraient aux vestiaires sur le score de 2-0 en leur faveur.

Le Cercle concédait cependant un but rapidement après la pause, mais se montrait vaillant et bien organisé. Il parvenait à déjouer les tentatives adverses tout en sortant à quelques reprises en contre-attaque, mais ni Hoggas ni Biancone ne parvenaient réellement à mettre en danger Vanhamel. Malgré une possession favorable, Beerschot se créait finalement peu d’occasions. Holzhauzer réalisait quelques centres intéressants dans la surface, mais personne ne réussissait à les reprendre. Cependant, les visiteurs restaient dangereux sur coup de pied arrêté, Van Den Bergh étant tout proche de reprendre victorieusement un coup franc de Holzhauser. Les visiteurs se ruaient à l’attaque et se montraient menaçants en fin de match, mais hormis une tentative de Suzuki fuyant le montant d’Eleke, les Mannekes étaient finalement peu dangereux, et le Cercle s'accrochait à ces trois points, si précieux pour échapper à la relégation.

Cercle Brugge : Didillon, Decostere, Biancone, Bates, Pavlovic, Velkovski, Vanhoutte, Da Silva Lopes (88' Hotic), Hoggas (75' Van der Bruggen), Deman (46' Corryn) et Ugbo (75' Ugbo).

Beerschot : Vanhamel, Dom, Radic, Frans (46' Sanyang), Van Den Bergh, Vorogovskiy (46' Bourdin), Sanusi, Pietermaat (80' Eleke), Holzhauser, Brogno (65' Bakkali) et Suzuki.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le programme pour avril

Deux matchs à domicile et un match à l'extérieur: il reste encore trois pour s'assurer le maintien en 1A. Retrouvez ici les adversaires du Cercle durant le mois décisif d'avril !

Lire plus