acheter des billets en ligne

Le Cercle et OHL se neutralisent (1-1)

Lors de la 2e journée de championnat, le Cercle recevait OH Louvain. Malgré des Vert et noir poussés par les supporters, c'est Henry qui ouvrait le score pour l'OHL à la demi-heure de jeu. Après la pause, c'est Waldo Rubio, entré en jeu et effectuant ses débuts avec le Cercle, qui égalisait. Le match s'est finalement soldé par un nul, 1-1.

Après la victoire sur Beerschot, l'entraîneur, Yves Vanderhaeghe, n'avait guère de raisons de changer son fusil d'épaule. Popovic et Da Silva Lopes étaient alignés d'entrée de jeu en lieu et place de Miangue et Van der Bruggen, blessés. Velkovski revenait de suspension et était préféré à Vitinho sur le flanc gauche.

Les Vert et noir se montraient vite entreprenants sous l'impulsion de leurs fervents supporters. Aux alentours de la 10e minute de jeu, Da Silva Lopes tentait une frappe puissante de loin, mais le ballon passait à quelques mètres du but de Romo.

L'équipe de Louvain parvenait à rééquilibrer les débats. À la demi-heure de jeu, que ce fut de manière illicite ou non, Vanhoutte était dépossédé du ballon, déclenchant une contre-attaque de l'OHL. Mercier parvenait à trouver Henry aux avant-postes, lequel glissait le ballon hors de portée du gardien, bien aidé par l'intérieur du poteau.

Cerle Brugge KSV

Le Cercle a ensuite repris sa marche vers l'avant, Deman se procurant une double occasion d'égaliser. D'abord en écrasant trop son tir, ce qui permettait à Romo de repousser le ballon, puis en ne parvenant pas à trouver le cadre sur le deuxième ballon.

Après la pause, les Vert et noir savaient ce qu'il leur restait à faire. Malgré leurs intentions offensives, il s'avérait difficile de maintenir une pression constante sur la défense de Louvain, qui s'en sortait bien à quelques reprises. Peu après l'heure de jeu, Vanderhaeghe faisait entrer Vitinho et Rubio respectivement à la place de Decostere et Deman.

Cerle Brugge KSV

Il aura fallu attendre la 72e minute et une percée de Vitinho sur le côté droit. Le Brésilien prenait le dessus sur De Norre et parvenait à centrer. Au 1er poteau, Denkey était présent, mais repoussé par un défenseur. Sur le deuxième ballon, Rubio était plus prompt que son adversaire et parvenait à pousser le ballon au fond des filets.

Les visiteurs tentaient tout de même d'aller chercher la victoire dans le dernier quart d'heure, mais c'était sans compter sur la vigilance et l'organisation défensive des Vert et noir. Le match était haché et le rythme baissait peu à peu en intensité, et finalement, aucun autre but n'était marqué malgré six minutes de temps additionnel. Les Vert et noir démarrent la saison avec 4 points gagnés sur 6 possibles.

Cercle : Didillon - Velkovski, Daland, Utkus, Popovic, Decostere (62' Vitinho) - Vanhoutte, Da Silva Lopes (84' Corryn), Hotic (84' Sampers) - Deman (62' Rubio) et Denkey (74' Somers)

OH Louvain : Romo, Malinov, Ngawa, Schrijvers (81' Vekemans), Henry, Mercier, Bese (80' Tamari), De Norre, Keita (61' Maertens), Raemaekers et Özkacar

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le but tardif d'Eupen achève le Cercle

Après que les buts de Kayembe et Vanhoutte ont porté le score à 1-1 à la mi-temps, le match a longtemps semblé se diriger vers un résultat nul. Une tête tardive d'Agbadou a cependant fait basculer le match en faveur d'Eupen.
Matondo, titulaire à la place de Somers, était le premier à lancer le Cercle. Hormis ce changement, Yves Vanderhaeghe avait opté pour le même onze de départ que lors du dernier match. La rencontre se déroulait sous le signe du mouvement Me to You, lancé par Miguel Van Damme, qui donnait le coup d'envoi du match sous les acclamations des supporters Vert et noir.

Les deux équipes démarraient le match avec entrain, mais c'est Eupen qui était à deux doigts d'ouvrir le score après dix minutes de jeu. Le tir de Prevljak depuis l'extérieur de la surface passait entre quelques défenseurs, mais trouvait le poteau. Neuf minutes plus tard, cette fois, les Pandas trouvaient la faille. Un centre dévié échouait aux pieds de Kayembe, qui ne tremblait pas : 0-1. Le Cercle réagissait avec Vitinho comme fer de lance, et c'est le Brésilien qui était au départ de l'action du 1-1. Sa passe était mal renvoyée par la défense eupénoise et d'une passe astucieuse, Millan trouvait Vanhoutte qui finissait en force : 1-1. Les deux équipes étaient tout proches de marquer juste avant la mi-temps. Prevljak échouait à bout portant face à Didillon tandis que le centre de Velkovsky était parfaitement repris par Millan, mais l'arrêt du gardien Himmelman était tout aussi habile que la tentative de l'Espagnol.

Malgré beaucoup de bonne volonté, la seconde mi-temps était bien plus bâclée et les spectateurs ont donc eu peu d'occasions de but à se mettre sous la dent. Vingt minutes avant la fin, Hotic entrait en jeu et se mettait immédiatement en évidence. La récupération du Bosnien était suivie d'un bon centre qui parvenait dans les pieds de Millan, mais celui-ci ne réussissait pas à concrétiser. Le Cercle poussait pour le 2-1, mais se faisait prendre au piège dix minutes avant la fin. Le coup franc de Peeters était repris victorieusement d'une tête rageuse par Agbadou, le défenseur d'Eupen. Vanderhaeghe lançait tout de même Waldo, Somers et Denkey dans la bataille, mais la tentative de ce dernier sur coup franc serait finalement la seule occasion du Cercle jusqu'à la fin.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Come-back magistral à Gaverbeek !

Après le but du 2-0 signé Zinho Gano en début de seconde mi-temps, les locaux prenaient le large. Toutefois, le score était flatteur, et dans la dernière demi-heure, le Cercle a complètement renversé la situation. Alex Millàn égalisait pour le Cercle avec un doublé de la tête et sur penalty. Mais le Cercle visait plus que le point du match nul et a été récompensé pour sa fougue dans les derniers instants du match. Vitinho donnait l'avantage au Cercle et Hotic portait le score à 2-4 dans le temps additionnel.

Avec Thibo Somers qui remplaçait Waldo Rubio, Yves Vanderhaeghe n'effectuait qu'un seul changement par rapport au match précédent, mais tactiquement, il décidait d'opter pour une approche différente. Olivier Deman redescendait d'un cran et avait carte blanche pour essayer d'être à la création depuis le milieu de terrain. Bien que le score final suggère le contraire, la première partie du match était très fermée. Le Cercle cherchait la profondeur via Somers et Millàn, mais cela ne débouchait sur aucune occasion franche. Après une intervention de Pletinckx sur un Millàn qui s'était échappé, les visiteurs réclamaient un penalty, mais Boucaut ne signalait rien. L'équipe locale avait la possession du ballon, mais ne parvenait pas à mettre le Cercle en danger.

Le premier but de Gano sortait un peu de nulle part, et ce n'était d'ailleurs pas un hasard qu'il survienne sur un coup de pied arrêté. Le grand attaquant sautait plus haut que tout le monde sur un corner et plaçait une tête victorieuse à bout portant. Les locaux rentraient aux vestiaires avec un avantage flatteur, qui passait même à 2-0 en début de seconde mi-temps. Encore une fois, c'est Gano qui était à la conclusion : sur un centre aérien, il était plus prompt que Velkovsky et ne manquait pas l'occasion d'inscrire un doublé.

Malgré ce déficit de deux buts, le Cercle ne baissait pas les bras. Matondo remplaçait Somers aux avant-postes et la vitesse du remplaçant gallois provoquait immédiatement la panique au sein de l'équipe locale. Il prenait le meilleur sur Hubert, mais ne parvenait pas à tromper Bostyn à bout portant. Vitinho prenait son temps pour centrer et trouver Millàn (qui avait également initié le mouvement offensif) au deuxième poteau pour la réduction du score. Après un bon travail de Da Silva Lopes, Millàn avait immédiatement l'occasion de porter le score à 2-2, mais Bostyn tenait bon. Quelques minutes plus tard, le score revenait à égalité : après une main de Sormo, Boucaut désignait le point de penalty. C'est Millàn qui se voyait confier la responsabilité de le tirer, et il parvenait à égaliser sur une puissante frappe à ras de terre.

La nervosité augmentait encore d'un cran chez l'équipe locale, qui ne parvenait plus à mettre le pied sur le ballon. C'est le Cercle qui réalisait les meilleures combinaisons et semblait le plus déterminé à prendre plus qu'un point dans les 20 dernières minutes. Yves Vanderhaeghe ajoutait des armes offensives supplémentaires avec les entrées de Waldo Rubio, Kevin Denkey et Dino Hotic. Ce panache était récompensé dans la dernière ligne droite : Waldo Rubio était à la manœuvre et centrait pour Vitinho qui trouvait le chemin des filets d'un tête croisée. Les locaux ne réussissaient pas à lancer d'offensive convaincante en cette fin de match, et leurs espoirs s'envolaient définitivement dans les arrêts de jeu. La tentative de Matondo était repoussée par Bostyn, mais Dino Hotic reprenait le ballon et se montrait impitoyable. En toute fin de match, Jelle Vossen écopait d'un carton rouge après un mauvais geste sur  Velkovski.

SV Zulte-Waregem : Bostyn – Ciranni (79’ Dompé), Humphreys, Pletinckx, SØrmo (79’ Boya), Srarfi (73’ Kutesa) – Hubert, Sissako, Vigen – Vossen et Gano

Cercle Bruges : Didillon – Vitinho, Utkus, Daland, Miangue, Velkovski – Vanhoutte (85’ Hotic), Da Silva Lopes, Deman (85’ Rubio) – Somers (54’ Matondo) et Millàn (79’ Denkey)

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Nos internationaux

Alors qu'à Jan Breydel la préparation pour le prochain match à Zulte-Waregem bat son plein, 6 joueurs avaient des engagements internationaux cette semaine. Ci-dessous un aperçu :

  • Kévin Denkey a joué avec le Togo contre le Sénégal et la Namibie dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde au Qatar. Contre le Sénégal, Denkey a joué 10 minutes. (défaite 2-0). Le Togo a également perdu son match suivant contre la Namibie 0-1. Denkey a joué 19 minutes dans ce match.
  • Dimitar Velkovski a été appelé en Bulgarie dans le cadre des qualifications pour le championnat du monde. Le 2 septembre, la Bulgarie a joué contre le champion européen, l'Italie. Ce match s'est terminé sur le score de 1-1. Contre la Lituanie d'Edgaras Utkus, le score était de 1-0 pour la Bulgarie. Le troisième match pour la Bulgarie était le 8 septembre à domicile contre la Géorgie. Avec Velkovski sur le terrain pendant 90 minutes c'était 4-0.
  • Edgaras Utkus a affronté la Lituanie contre la Bulgarie de Dimitar Velkovski (1-1) et contre l'Irlande du Nord le 2 septembre. Le résultat était de 1-4 en faveur des Irlandais du Nord. Dans les deux matches, Utkus a joué 90 minutes. Contre l'Italie, championne d'Europe, la Lituanie a perdu lourdement : 5-0 en Italie. Utkus a joué 45 minutes. 
  • Olivier Deman a reçu une lettre d'invitation pour les U21 de Belgique. Dans les matchs de qualification pour le championnat européen de football -U21, Deman et co. ont joué contre la Turquie (2/09). En Turquie, c'était 0-3 pour les Diables Rouges.
  • Boris Popovic, notre nouveau défenseur central, a été sélectionné pour les U21 de Serbie. Dans la qualification pour l'Euro U21, il a joué contre l'Ukraine (3/09) et la Macédoine du Nord (7/09). Contre l'Ukraine, la Serbie a perdu 0-1. Contre la Macédoine, c'était 0-0.
  • Enfin, Jesper Daland a été appelé pour les U21 de Norvège. Il a joué dans la qualification pour le Championnat d'Europe U21 contre l'Autriche (3/09) et l'Estonie (7/09). A domicile contre l'Autriche, Daland et ses coéquipiers ont gagné par 3-1. Daland a joué 90 minutes. Dans le match contre l'Estonie Daland a joué 63 minutes. Il a également reçu un carton jaune.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
CAPS GOAL OF THE MONTH: juli-augustus

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Cercle Brugge verliest oefenduel tegen FC Utrecht

Lire plus