acheter des billets en ligne

Le Cercle Brugge joue 0-0 contre Saint Trond

Cerle Brugge KSV

Après quatre mois et demi sans match dans la ligue, le Cercle Brugge a joué un point ensemble sur le terrain du STVV. Dans l'ensemble, ce n'est pas un résultat illogique après un match où l'équipe locale a joué ensemble de bonnes occasions pour la pause, tandis que Tormin a été maintenu d'un but à l'autre en seconde mi-temps. Malgré les efforts et les luttes des joueurs du Cercle, le match s'est soldé par un nul 0-0. 

L'entraîneur Guyot ne pouvait pas compter sur Lusamba et Cardona le jour de l'ouverture, qui devaient tous les deux regarder avec des blessures. Dans les bases pas moins de 10 joueurs sont apparus qui étaient déjà là la saison dernière en 1B. Seul l'arrière gauche kenyan Omar a fait ses débuts sur le terrain en gazon artificiel de Stayen dans les bases de Groen-Zwart. L'Association a lancé le concours avec enthousiasme et a pris l'initiative dans les minutes d'ouverture. Mais la première occasion pour l'équipe locale était la suivante : Boli a été envoyé en profondeur par Bezus et ne pouvait compter que sur Nardi. L'attaquant de Sint-Truiden a cependant croisé le ballon. De l'autre côté, Groen-Zwart a menacé avec des tentatives de la deuxième ligne de Bruno, Hoggas et Tormin. Cependant, le premier semestre a été marqué par trop d'impuretés et de malentendus de la part des deux équipes, de sorte que les actions prometteuses ont souvent été étouffées dans l'œuf à un stade précoce.
Dans le dernier quart de la première mi-temps, Cercle a encore une fois revendiqué l'initiative et a joué au football principalement sur la moitié de l'équipe locale. Encore une fois, c'est le STVVV qui était dangereux jusqu'à deux fois. Un but de Boli a été refusé pour hors-jeu, tandis que peu avant la pause un tir de De Sart a été habilement travaillé au-dessus de la barre par Nardi.

Après la pause, les deux équipes ont continué à chercher une ouverture dans la défense de l'adversaire et ont attendu un certain temps pour le danger de la cible. Pendant l'heure, Tormin a bien fait pour la première fois. Après un beau dribble, le Français a pu décider, le gardien Steppe a poussé la tentative en corner. Dix minutes plus tard, Tormin a eu une deuxième chance quand Omar a pris la ligne arrière et a remis le cuir en place. Cette fois, la tentative a échoué sur les talons du défenseur Tomiyasu.
Entre-temps, Legear et Acolatse étaient arrivés sur le terrain dans l'équipe locale et les canaris ont essayé de mettre en place une offensive finale. L'organisation de Cercle était bonne, cependant, et la dernière pièce de Nardi s'est montrée attentive. A l'exception d'un raider pour Nardi, le STVVV n'a pas été en mesure de traduire son agression en danger pour la cible. Les gars de Guyot ont concouru pour chaque mètre, mais une attaque ultime ne sera plus de la partie pour l'Association. Par exemple, la journée d'ouverture de Cercle s'est terminée par un tirage au sort sans score, permettant à Cercle de célébrer son arrivée dans le département le plus élevé avec un premier point en déplacement.

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Défaite du Cercle (1-2) face à Mouscron

Le Cercle Brugge a joué ce mercredi soir son match en retard face à l’Excel Mouscron. La rencontre, programmée en octobre, a été reportée suite à un trop grand nombre de joueurs positifs au Covid-19. Le Cercle a pris l’avantage en deuxième mi-temps via un but de Musaba. Une ouverture du score validée par la VAR contrairement au but de Taravel, refusé. Mouscron a finalement renversé la situation avec l’égalisation de Silvestre à la 80e minute de jeu (1-1) puis le but de la victoire de Gnohéré sur un penalty accordé par la VAR pour une faute.

Le début de rencontre était à mettre à l’actif du Cercle Bruges. Après dix minutes, les Vert et Noir ont tenté leur chance pour la première fois de la rencontre mais le centre de Biancone n’a, de justesse, pas atteint Hoggas. Le milieu de terrain est ensuite passé à côté de l’ouverture du score sur un centre de Hotic. Sa frappe est venue s’écraser sur le poteau de Koffi. Sur le rebond, Musaba n’a pas su se montrer concret.

De l’autre côté du terrain, c’est une mauvaise passe en retrait de Kanouté qui a failli coûter cher. Le ballon est, heureusement, passé à côté du but. La tentative de Bakic a, elle, engendré moins de frayeur.

Le Cercle était la meilleure équipe sur le terrain sans pour autant pouvoir facilement franchir le bloc hennuyer. La connexion Biancone-Ugbo a fonctionné avant d’être stoppée par la défense adverse. D’autres opportunités se sont enchaînées sans grand succès avec notamment une frappe non cadrée de Marcelin, un bel appel de Musada qui n’a pas pu être alerté par une passe de Hotic et une tête de Lopes à côté du cadre. Le portier adverse s’est facilement interposé sur une frappe trop molle de Hoggas.

Il a également fallu faire appel à l’équipe médicale. Sur un centre de Biancone, les têtes d’Ugbo et Silvestre se sont entrechoquées. Ils ont tous deux pu retrouver leur place sur le terrain.

Après un retour de la pause sans le moindre changement parmi les 22 acteurs, les visiteurs ont changé leur approche pour un football plus offensif sans pour autant se montrer dangereux. C’est d’ailleurs le Cercle qui s’est octroyé la première belle occasion dix minutes après la mi-temps mais Vitinho n’est pas parvenu, malgré l’ouverture de Lopes, à tromper Koffi. Ugbo n’a, lui, pas pu cadrer sa tête sur un coup franc de Hoggas.

Il a fallu attendre l’heure de jeu pour voir le compteur se débloquer. Hoggas a trouvé Musaba pour ouvrir le score (1-0). Une joie de courte durée vu le drapeau levé par l’arbitre de touche. Il a fallu l’intervention de la VAR pour finalement valider l’ouverture du score. Taravel crut mettre son équipe à l’abri trois minutes plus tard mais la VAR en a décidé autrement, annulant le but du break suite à une position de hors-jeu d’Ugbo à la base de l’action.

La fin de match a été agitée. Didillon s’est d’abord interposé sur une tentative de Da Costa avant de voir la tête d’Agouzoul atterrir à côté de son poteau. Des opportunités qui ont engendré l’égalisation mouscronnoise à la 80e minute. Un but symbolique en ce jour de décès de Maradona: il a été inscrit de la tête par Silvestre. Un Argentin.

La fin de match a été marquée par une nouvelle intervention cruciale de la VAR octroyant un penalty à Mouscron pour une faute de Cirant sur Lopes. Gnohere s’est chargé de la transformation  et offrir à Mouscron sa première victoire de la saison.


Cercle Brugge: Didillon, Vitinho, Taravel, Ugbo, Hotic, Musaba, Hoggas, Marcelin, Biancone, Lopes (88’ Somers), Kanouté (80’ Omolo)

Mouscron: Koffi, Agouzoul, Olinga (76’ Faraj), Onana, Bakic, Ciranni, Da Costa, Bocat, Vieira Almeida (68’ Brym), Silvestre, Gnohere (88’ Hocko)

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Iké Ugbo offre la victoire au Cercle face à Waasland-Beveren

Le Cercle a bien digéré la trêve internationale et s’est offert une victoire 0-2 face à Waasland-Beveren. Il a fallu un brin de chance en première mi-temps et une double intervention - du poteau, d’abord, du VAR, ensuite - pour empêcher les Beverenois de passer devant au tableau d’affichage.

Iké Ugbo a démontré ses qualités dans les 16 mètres juste avant la mi-temps pour donner l’avance au Cercle. En deuxième mi-temps, les Brugeois ont défendu leur avantage grâce à une organisation compacte avant de faire le break dans les derniers instants. Une nouvelle fois via Ugbo.

Le début de rencontre a été à l’avantage de Waasland-Beveren. Didillon s’est détendu pour dévier un coup franc de Koita avant que Schoonbaert envoie, de la tête, le ballon sur le poteau suite à un coup de coin.

Le Cercle a réagi en reprenant la possession et en profitant des qualités de dribble de Vitinho. Malheureusement, elles n’ont rien apporté de plus que quelques corners.

Il a fallu attendre 25 minutes avant que Jackers doive s’employer pour la première fois sur une volée d’Hoggas. Une mauvaise anticipation de Biancone n’a pas été punie par Mandjeck qui n’a pas pu cadrer son essai.

Les Beverenois ont failli prendre l’avantage sur un corner travaillé après une demi-heure. Didillon est parvenu à repousser la tentative de Bertone du pied mais Heymans est passé par là pour pousser le ballon au fond des filets. Il a fallu l’intervention du VAR pour invalider le but à cause d’une faute de main de Heymans.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Essevee klopt Cercle met 2 doelpunten van Bruno (1-3)

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Cercle verliest met 3-0 van Charleroi

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Beloften spelen 1-1 gelijk tegen KV Oostende

Lire plus