acheter des billets en ligne

Le Cercle Brugge joue 0-0 contre Saint Trond

Cerle Brugge KSV

Après quatre mois et demi sans match dans la ligue, le Cercle Brugge a joué un point ensemble sur le terrain du STVV. Dans l'ensemble, ce n'est pas un résultat illogique après un match où l'équipe locale a joué ensemble de bonnes occasions pour la pause, tandis que Tormin a été maintenu d'un but à l'autre en seconde mi-temps. Malgré les efforts et les luttes des joueurs du Cercle, le match s'est soldé par un nul 0-0. 

L'entraîneur Guyot ne pouvait pas compter sur Lusamba et Cardona le jour de l'ouverture, qui devaient tous les deux regarder avec des blessures. Dans les bases pas moins de 10 joueurs sont apparus qui étaient déjà là la saison dernière en 1B. Seul l'arrière gauche kenyan Omar a fait ses débuts sur le terrain en gazon artificiel de Stayen dans les bases de Groen-Zwart. L'Association a lancé le concours avec enthousiasme et a pris l'initiative dans les minutes d'ouverture. Mais la première occasion pour l'équipe locale était la suivante : Boli a été envoyé en profondeur par Bezus et ne pouvait compter que sur Nardi. L'attaquant de Sint-Truiden a cependant croisé le ballon. De l'autre côté, Groen-Zwart a menacé avec des tentatives de la deuxième ligne de Bruno, Hoggas et Tormin. Cependant, le premier semestre a été marqué par trop d'impuretés et de malentendus de la part des deux équipes, de sorte que les actions prometteuses ont souvent été étouffées dans l'œuf à un stade précoce.
Dans le dernier quart de la première mi-temps, Cercle a encore une fois revendiqué l'initiative et a joué au football principalement sur la moitié de l'équipe locale. Encore une fois, c'est le STVVV qui était dangereux jusqu'à deux fois. Un but de Boli a été refusé pour hors-jeu, tandis que peu avant la pause un tir de De Sart a été habilement travaillé au-dessus de la barre par Nardi.

Après la pause, les deux équipes ont continué à chercher une ouverture dans la défense de l'adversaire et ont attendu un certain temps pour le danger de la cible. Pendant l'heure, Tormin a bien fait pour la première fois. Après un beau dribble, le Français a pu décider, le gardien Steppe a poussé la tentative en corner. Dix minutes plus tard, Tormin a eu une deuxième chance quand Omar a pris la ligne arrière et a remis le cuir en place. Cette fois, la tentative a échoué sur les talons du défenseur Tomiyasu.
Entre-temps, Legear et Acolatse étaient arrivés sur le terrain dans l'équipe locale et les canaris ont essayé de mettre en place une offensive finale. L'organisation de Cercle était bonne, cependant, et la dernière pièce de Nardi s'est montrée attentive. A l'exception d'un raider pour Nardi, le STVVV n'a pas été en mesure de traduire son agression en danger pour la cible. Les gars de Guyot ont concouru pour chaque mètre, mais une attaque ultime ne sera plus de la partie pour l'Association. Par exemple, la journée d'ouverture de Cercle s'est terminée par un tirage au sort sans score, permettant à Cercle de célébrer son arrivée dans le département le plus élevé avec un premier point en déplacement.

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le Cercle et le Standard se neutralisent : 1-1

Après une défaite amère à Ostende, le Cercle espérait récolter des points à domicile face au Standard de Liège. Bastien a donné l'avantage aux Rouches dès les premières minutes, mais Daland a ramené les deux camps à égalité à la 16e minute. Plus aucun but n'a été inscrit après la pause.

Yves Vanderhaeghe avait effectué deux changements au coup d'envoi, Hotic et Matondo étant titulaires après avoir démarré sur le banc à Ostende. Utkus purgeait un match de suspension pour une accumulation de 5 cartons jaune et Charles Vanhoutte était remplaçant.

Le Cercle essayait de mettre la même intensité que contre le KVO et se montrait offensif dès le coup d'envoi. Il était cependant cueilli à froid, lorsque sur sa première occasion à la 3e minute de jeu, le Standard ouvrait la marque. Le ballon arrivait dans les pieds de Bastien, qui parvenait à repiquer depuis l'angle de la surface de réparation et à enrouler sa frappe dans la lucarne opposée, hors de portée de Didillon.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Malgré leur vaillance, les Vert et noir s'inclinent à Ostende

Le Cercle occupait l'avant-dernière place avant de se rendre sur la côte pour le déplacement à Ostende dans le cadre de la 11e journée de championnat. Les Vert et noir ont fait preuve de détermination et ont pris la tête par l'intermédiaire de Somers. Dans les cordes, le KVO s'est accroché et 2 moments ont fait basculer le match. Gueye et Amade ont permis aux Kustboys d'empocher les trois points.

Yves Vanderhaeghe avait apporté quelques changements marquants à son onze de départ. Sousa était titulaire pour la première fois derrière. Le défenseur brésilien était enfin remis de sa blessure et démarrait en lieu et place de Popovic. En attaque, c'est le duo formé par Millàn et Somers qui allait avoir la tâche de marquer, et au milieu, Van der Bruggen remplaçait Kanouté, blessé.

Le Cercle démarrait bien la rencontre, en jouant libéré et sans complexe. La pression intense exercée par les Vert et noir, sous l'impulsion d'un Somers infatigable, mettait la défense d'Ostende à l'épreuve. Il fallait néanmoins attendre la 20e minute pour voir la première vraie occasion. Utkus parvenait à lancer une attaque depuis la ligne arrière. Il trouvait Vanhoutte, qui avait le 1-0 à portée de main, mais butait finalement sur Fortes.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'impose 1-0 en amical contre Twente

Dans un match d'entraînement jeudi après-midi contre le FC Twente, pensionnaire de première division néerlandaise, le Cercle l'a emporté sur le score de 1 à 0. C'est Serge-Philippe Raux-Yao qui a marqué le seul but de la rencontre en deuxième période.

Après l'entraînement de mercredi matin, la délégation du Cercle s'est rendue à Enschede dans l'après-midi. Au sein de l'équipe locale, l'entraîneur, Ron Jans, ainsi que Michel Vlap sont déjà familiers de la Belgique. Jans a été entraîneur au Standard en 2012 et Vlap est prêté par Anderlecht cette saison. Pour l'entraîneur Yves Vanderhaeghe, la rencontre contre Twente représentait également le premier match avec à ses côtés ses nouveaux assistants, Miron Muslic et Jimmy De Wulf. Didillon et Matondo n'ont pas fait le déplacement jusqu'aux Pays-Bas avec le reste de l'équipe. Didillon a été laissé au repos tandis que Matondo souffrait d'un léger traumatisme depuis la rencontre contre l'Union.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Beloften halen achterstand op in Leuven: 2-2

Lire plus
Cerle Brugge KSV
L'Union fait plonger le Cercle en deuxième mi-temps

Le Cercle recevait l'Union lors de la dixième journée de Jupiler Pro League, et si le Cercle s'est montré dominateur en première mi-temps, il s'est finalement incliné 0-3 sur un doublé de Dante Vanzeir et une réalisation de Lapoussin, des buts tous inscrits après la pause.

Yves Vanderhaeghe choisissait d'aligner Popovic à la place de Miangue dans la ligne défensive, et Hotic et Matondo étaient titulaires à la place de Millàn et Vanhoutte. Le match démarrait timidement, en partie à cause d'une pluie diluvienne. Le première occasion était l'œuvre du Cercle, par l'intermédiaire de Matondo. Le Gallois se retrouvait face à Moris après une passe ingénieuse de Denkey, mais le portier de l'Union parvenait à bien boucher son angle.

Juste avant le quart d'heure de jeu, l'Union répliquait. Kandouss déboulait depuis l'angle gauche de la surface de réparation pour s'emparer de la passe d'Undav, mais Didillon sauvait les Vert et noir d'un bel arrêt de la jambe. Alors que la 20e minute approchait, c'est une nouvelle fois le Cercle qui se signalait. Denkey servait Hotic, mais celui-ci croisait trop sa frappe qui passait à côté. La dernière occasion de la première mi-temps survenait sur coup franc, par l'intermédiaire de Teuma, le milieu de terrain de l'Union. Le ballon venait s'écraser sur la barre transversale et le Cercle parvenait à s'en sortir en se faisant une belle frayeur.

Mazzu, l'entraîneur de l'Union, ne semblait pas vraiment satisfait de la prestation de son équipe en première période. Il effectuait deux changements à la reprise, Lynen et Van der Heyden remplaçant respectivement Marcq et Bager. Dans les premières minutes de la deuxième période, le meilleur buteur de l'Union, Undav, avait une excellente occasion d'ouvrir le score, mais sa frappe passait assez nettement à côté du but. C'est son compère d'attaque, Vanzeir, qui se chargeait de donner l'avantage à l'Union dix minutes plus tard. Undav parvenait à se frayer un chemin dans la défense et à échapper à Utkus avant de glisser le ballon à Venzeir, qui trompait Didillon d'une feinte pour le 1-0.

Le Cercle réagissait en mettant la pression devant, mais l'Union en profitait pour bien exploiter les espaces et aggravait la marque dix minutes avant le terme de la rencontre. C'est une nouvelle fois Undav qui réussissait à trouver Vanzeir, lequel doublait la mise face à Didillon. Cinq minutes avant la fin, l'Union corsait encore l'addition pour le Cercle. Mitoma, entré en jeu à peine une minute plus tôt, s'infiltrait dans la défense du Cercle grâce à quelques dribbles et trouvait Lapoussin bien démarqué, qui ne laissait aucune chance à Didillon à bout portant pour le 0-3. L'Union a donc quitté Bruges avec 3 points et la place de leader au classement. Et n'a laissé au Cercle qu'un mal de tête préoccupant.

Cercle : Didillon, Vitinho, Daland (Van der Bruggen 74'), Popovic (Millàn 81'), Utkus, Denkey, Hotic (Deman 65'), Matondo (Waldo 65'), Da Silva Lopes, Corryn et Kanouté (Vanhoutte 74').

Union : Moris, Nieuwkoop, Bager (Lynen, 46' Amani 58'), Nielsen, Undav (Avenatti), Vanzeir (Mitoma 83'), Burgess, Teuma, Marcq (Van der Heyden 46'), Kandouss et Lapoussin.

 

Lire plus