acheter des billets en ligne

Alimami Gory prêté au Paris FC

Le Cercle Brugge et le Paris FC ont trouvé un accord concernant le prêt d'Alimami Gory, 25 ans. L'attaquant français sera prêté jusqu'à la fin de cette saison.
 
Alimami Gory est arrivé au Cercle à l'été 2019. Lors de sa première saison, l'ailier a fait 21 apparitions pour le Cercle. La saison dernière, il a été prêté à l'ES Troyes, avec qui il a fêté la promotion vers la Ligue 1. Au Paris FC, en Ligue 2, Gory doit maintenant relever le même défi.
 
Bonne chance Alimami !

Cerle Brugge KSV

Articles connexes

Cerle Brugge KSV
Le Cercle s'impose face au KV Malines : 3-1

Équipe en forme cette saison, le KV Malines occupait la 4e place de la Jupiler Pro League au moment de se présenter sur la pelouse de Bruges pour le compte de la 16e journée. Les Noir et vert ont entamé la rencontre de manière offensive et ont été récompensés par l'ouverture du score d'Utkus sur corner. Storm a refroidi l'équipe locale en égalisant juste avant la mi-temps, mais le Cercle s'est montré intenable en secode période et Hotic a redonné l'avantage au Cercle sur penalty. Le Bosnien a ensuite été l'auteur d'une belle passe décisive pour le but du 3-1 de Rabbi Matondo. Une première victoire à domicile cette saison enfin acquise.

Yves Vanderhaeghe décidait de faire trois changements par rapport au onze de la précédente défaite face à Charleroi, avec les titularisations d'Utkus, Decostere et Velkovski. En attaque, Deman était préféré à Millàn.

Les Vert et noir démarraient le match avec de belles intentions. Utkus reprenait un coup franc de Van der Bruggen, mais sa tête échouait de peu à côté du deuxième poteau et n'obligeait pas Coucke à intervenir. Au quart d'heure de jeu, Matondo parvenait à se défaire de Walsh et à progresser. Sa passe pour Somers était bonne et ce dernier centrait à ras de terre depuis la gauche pour trouver Deman face au but qui avait l'occasion d'ouvrir la marque. Mais Van Hoorenbeeck plaçait son pied de justesse pour contrer le ballon, qui sortait donc en corner. Quelques instants plus tard, les attaquants du Cercle inversaient les rôles. Deman repiquait depuis la droite et servait Somers qui tentait sa chance. Mais il voyait lui aussi son tir passer à un cheveu du but de Coucke.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Vader van Yves Vanderhaeghe overleden

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle poursuit son aventure après le 3-0 contre Tienen

Le Cercle entamait son aventure en coupe hier soir à domicile contre le KVK Tienen. Les Vert et Noir tentaient d'imposer leur rythme dès le coup d'envoi en mettant une forte pression aux visiteurs. Tienen résistait pendant une demi-heure avant l'ouverture du score de Denkey. En quête d'un deuxième but synonyme de break, Matondo aggravait la marque avant que Cassaert n'inscrive le 3-0 sur corner en milieu de sconde période.

Yves Vanderhaeghe avait largement remanié son équipe pour ce match de coupe. Deman et Denkey étaient alignés en attaque aux côtés de Matondo. Dans les buts, Warleson démarrait comme titulaire et derrière, Miangue et Popovic entouraient Utkus tandis que Velkovski et Decostere étaient alignés comme pistons.

Les Vert et noir réussissaient à créer beaucoup de danger dès l'entame du match. Matondo ratait une excellente occasion d'ouvrir le score à la 4e minute, les jambes du gardien de Tienen, Bouzian, détournant sa tentative. En milieu de première mi-temps, alors que l'intensité retombait un peu, Utkus trouvait Denkey derrière la défense juste après la demi-heure de jeu. Placé un peu après la ligne médiane, le défenseur central parvenait à effectuer une longue passe décisive. Bouzian sortait de son but, mais trop tardivement et Denkey lobait le gardien de la tête pour le 1-0. Avec trois minutes restantes à jouer en première période, Matondo récupérait un ballon aux abords de la surface de réparation. Le Gallois parvenait à prendre le meilleur sur Jochmans et mettait cette fois le ballon hors de portée du gardien visiteur, permettant à son équipe de mener 2-0 à la pause.

Les Vert et Noir continuaient à dominer au retour des vestiaires. À l'heure de jeu, l'entraîneur, Vanderhaeghe, effectuaient trois remplacements avec les entrées de Hotic, van der Bruggen et Cassaert. Ces changements étaient immédiatement décisifs puisque seulement deux minutes plus tard, Cassaert reprenait victorieusement un corner frappé au premier poteau par Hotic.

Le Cercle restait l'équipe la plus dangereuse, chaque corner semblait pouvoir déboucher sur une action de but, mais finalement, le match se terminait sur un nombre limité de vraies tentatives et sur ce score de 3-0. Une prestation pleine d'autorité et de détermination de la part des Vert et noir, et un résultat qui fera sans doute du bien à la confiance avant le déplacement sur la pelouse de l'Antwerp dimanche.

Cercle : Warleson, Popovic, Utkus (Cassaert 61'), Decostere, Denkey (Millàn 69'), Matondo (Hotic 61'), Vanhoutte (van der Bruggen 61'), Miangue, Velkovski (Ackx 78'), da Silva Lopes et Deman

Tienen : Bouzian, Meeus, Farin, Yagan, Singh, Claes (Vos 61'), Jochmans (Struys 61'), Spaenhoven, Laureys (Coenen 80'), Osei-Berkoe (Mputu 46') et Kempeneers.

Lire plus
Cerle Brugge KSV
Le Cercle et le Standard se neutralisent : 1-1

Après une défaite amère à Ostende, le Cercle espérait récolter des points à domicile face au Standard de Liège. Bastien a donné l'avantage aux Rouches dès les premières minutes, mais Daland a ramené les deux camps à égalité à la 16e minute. Plus aucun but n'a été inscrit après la pause.

Yves Vanderhaeghe avait effectué deux changements au coup d'envoi, Hotic et Matondo étant titulaires après avoir démarré sur le banc à Ostende. Utkus purgeait un match de suspension pour une accumulation de 5 cartons jaune et Charles Vanhoutte était remplaçant.

Le Cercle essayait de mettre la même intensité que contre le KVO et se montrait offensif dès le coup d'envoi. Il était cependant cueilli à froid, lorsque sur sa première occasion à la 3e minute de jeu, le Standard ouvrait la marque. Le ballon arrivait dans les pieds de Bastien, qui parvenait à repiquer depuis l'angle de la surface de réparation et à enrouler sa frappe dans la lucarne opposée, hors de portée de Didillon.

Lire plus